Tout ce ce qui vous entoure est fait de produits chimiques

De l’écran sur lequel vous lisez ces mots jusqu’aux vêtements que vous portez, tout ce qui vous entoure est fait de produits chimiques !

Avant que vous ne les jetiez à la poubelle, permettez-moi d’ajouter que tous les objets qui vous entourent, l’air que vous respirez et même votre propre corps sont également composés de « produits chimiques ». Ils sont en effet constitués d’atomes reliés les uns aux autres par des liaisons chimiques pour former des molécules, comme la quasi-totalité de la matière sur Terre. Pour le grand public, le terme « produit chimique » a pourtant une connotation négative et s’oppose aux produits « naturels », qui sont supposés meilleurs pour la santé. Les choses ne sont toutefois pas si simples…

Pour commencer, opposer “chimique” à “naturel” n’a pas de sens, les produits naturels étant eux-mêmes de nature chimique. Il faut plutôt leur opposer les produits synthétiques, obtenus en réalisant une ou plusieurs réactions chimiques sur des composés naturels, mais il serait caricatural de penser que de tels produits sont forcément nocifs et que les produits naturels sont nécessairement bons : les principes actifs de la majorité des médicaments actuels n’existent pas dans la nature et doivent être synthétisés artificiellement, tandis que de nombreuses plantes sont mortelles, pour ne citer que deux contre-exemples évidents !

Aspirine et grande ciguë
L’acide acétylsalicylique est un composé de synthèse utilisé dans de nombreux médicaments, dont les aspirines (à gauche), tandis que la grande ciguë (à droite) est connue pour contenir au moins cinq substances naturelles… et toxiques !
Image : Domaine public

Contrairement à une idée reçue, une molécule produite naturellement n’est ni meilleure ni moins bonne pour la santé que si elle avait été créée artificiellement : il n’existe par exemple aucune différence à quelque niveau que ce soit entre une molécule de vitamine C extraite d’une plante et une molécule de vitamine C synthétisée en usine à partir d’autres composés (n’allez pas pour autant croire que je fais l’apologie de l’industrie chimique : des catastrophes comme celles de Seveso ou de Bhopal et des scandales comme ceux du Mediator rappellent l’importance d’une réglementation très stricte dans ce domaine !).

Plus fondamentalement, considérer que des produits chimiques sont foncièrement “bons” ou “mauvais” est bien souvent un raccourci. Des composés de la vie de tous les jours sont par exemple moins inoffensifs que vous ne le pensez sans doute ou sont en tout cas le sujet d’idées fausses.

Prenez l’exemple de l’oxygène, que beaucoup de gens prennent pour une substance sans danger et pour le composant principal de l’air. Celui-ci est en réalité composé en majorité d’azote, l’oxygène n’arrivant qu’en seconde position (à raison d’environ 78% de molécules de diazote et de 21% de molécules de dioxygène) – et c’est heureux, car l’exposition prolongée au dioxygène pur endommage les poumons !

De façon générale, n’importe quelle substance chimique peut être nocive si elle est consommée en trop grande quantité. Certaines vitamines, essentielles à petit dose au bon fonctionnement de notre organisme, provoquent des affections appelées hypervitaminoses en cas de consommation excessive. L’eau elle-même est une substance mortelle si elle est bue en trop grande quantité (sans parler des dangers sérieux posés par son inhalation !).

Monoxyde de dihydrogène
Même l’eau est dangereuse, comme l’illustre le canular du « monoxyde de dihydrogène » (comprenez : H2O), qui présente l’eau comme un « produit chimique dangereux »
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s